Politique Internationale - La Revue n°153 - AUTOMNE - 2016

sommaire du n° 153
Les grands et l'espace
Entretien avec Isabelle Sourbès-Verger
Géographe, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
conduit par
Philippe GRANGEREAU
Journaliste, ancien correspondant en Chine de Libération (1985-1988 ; 2006-2007 ; 2009-2015).
in english
en español
en français


Sixty years after the launch of the first Sputnik, spaceflight continues to inspire dreams and excite the appetites of nations everywhere. Space is no longer the preserve of the two Cold War superpowers; other countries have joined the race, starting with China, which has put its space program into high gear to make up for lost time. The Chinese landed a rover on the Moon in 2013 and plan to send a probe to Mars before the end of the decade. India, Japan and Europe are also engaged in space activities, but to varying degrees according to their capabilities and resources. As well as boosting national prestige and offering a technological showcase, winning the race for space supremacy entails significant geopolitical stakes, namely the control of satellites and the prospect of one day being able to send weapons into space.

 


Notes :




(1) La station spatiale internationale est placée en orbite terrestre basse. Elle est occupée en permanence par un équipage international qui se consacre à la recherche scientifique. Ce programme, lancé et piloté par la NASA à partir de 1998, est développé conjointement avec l'Agence spatiale fédérale russe, avec la participation des agences spatiales européenne, japonaise et canadienne.

(2) Le Congrès américain a adopté en 2011 un texte législatif qui interdit à la NASA d'utiliser des fonds fédéraux pour « développer, concevoir, planifier, mettre en place ou exécuter un programme bilatéral, une commande ou un contrat, ou de participer, collaborer ou se coordonner de manière bilatérale de quelque manière avec la République populaire de Chine ou ses entreprises ».

(3) Falling from the sky (2009), de Zhang Zanbo, raconte l'angoisse des 180 000 habitants du district de Suining (province du Hunan), d'une superficie de 700 km2, qui sert depuis 1990 de zone de « drop » des fusées lancées depuis le pas de tir de Xichang. Un instituteur, père d'une fillette tuée par un débris qui lui a fracassé le crâne, y est interviewé. Le documentaire est interdit en Chine et, depuis son tournage, le district de Suining est fermé aux journalistes.

(4) Le Groupe des 77 aux Nations unies est une coalition de pays en développement, conçue en 1985 pour promouvoir les intérêts économiques et politiques collectifs de ses membres. Symbolisant l'engagement des Nations unies en faveur de la démocratisation des relations internationales, il vise à unir tous les pays en développement afin que, en dépit de leur diversité, ils puissent peser sur les décisions internationales. Créée à l'origine par 77 pays, l'organisation en compte actuellement 134.