Politique Internationale - La Revue n°153 - AUTOMNE - 2016

sommaire du n° 153
Les grands et l'espace
Entretien avec Isabelle Sourbès-Verger
Géographe, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
conduit par
Philippe GRANGEREAU
Journaliste, ancien correspondant en Chine de Libération (1985-1988 ; 2006-2007 ; 2009-2015).
in english
en español
en français


Sesenta años después del lanzamiento del primer Sputnik, el espacio sigue haciendo soñar a los hombres y excitando el apetito de los Estados. El sector espacial ya no es el privilegio de las dos superpotencias de los años de guerra fría. Otros países se han lanzado a la aventura, comenzando por China, que trabaja con empeño para recuperar su retraso. Pekín envió un robot a la luna en 2013 y tiene previsto enviar una sonda al planeta Marte antes de finales de la década. La India, Japón y Europa también participan, cada uno a su nivel y según sus medios, en estas grandes maniobras. Además del prestigio y el papel de escaparate tecnológico que conlleva la conquista del espacio, detrás de las hazañas tecnológicas se perfilan importantes retos geopolíticos: el control de los satélites y la perspectiva de poder instalar armas en el espacio, algún día.

 


Notes :




(1) La station spatiale internationale est placée en orbite terrestre basse. Elle est occupée en permanence par un équipage international qui se consacre à la recherche scientifique. Ce programme, lancé et piloté par la NASA à partir de 1998, est développé conjointement avec l'Agence spatiale fédérale russe, avec la participation des agences spatiales européenne, japonaise et canadienne.

(2) Le Congrès américain a adopté en 2011 un texte législatif qui interdit à la NASA d'utiliser des fonds fédéraux pour « développer, concevoir, planifier, mettre en place ou exécuter un programme bilatéral, une commande ou un contrat, ou de participer, collaborer ou se coordonner de manière bilatérale de quelque manière avec la République populaire de Chine ou ses entreprises ».

(3) Falling from the sky (2009), de Zhang Zanbo, raconte l'angoisse des 180 000 habitants du district de Suining (province du Hunan), d'une superficie de 700 km2, qui sert depuis 1990 de zone de « drop » des fusées lancées depuis le pas de tir de Xichang. Un instituteur, père d'une fillette tuée par un débris qui lui a fracassé le crâne, y est interviewé. Le documentaire est interdit en Chine et, depuis son tournage, le district de Suining est fermé aux journalistes.

(4) Le Groupe des 77 aux Nations unies est une coalition de pays en développement, conçue en 1985 pour promouvoir les intérêts économiques et politiques collectifs de ses membres. Symbolisant l'engagement des Nations unies en faveur de la démocratisation des relations internationales, il vise à unir tous les pays en développement afin que, en dépit de leur diversité, ils puissent peser sur les décisions internationales. Créée à l'origine par 77 pays, l'organisation en compte actuellement 134.