Politique Internationale - La Revue n°147 - HIVER -

sommaire du n° 147
De quoi Daech est-il le nom ?
Entretien avec François Heisbourg
Président de l'International Institute for Strategic Studies (Londres). Auteur, entre autres très n
conduit par
Grégory Rayko
Adjoint à la rédactrice en chef de Politique Internationale.
in english
en español
en français
Notes :


(1) Accords secrets signés le 16 mai 1916 entre la Grande-Bretagne et la France, représentées respectivement par les diplomates Mark Sykes et François Georges-Picot. Ces accords portent sur le découpage de l'Empire ottoman. Ils aboutiront à la création au Moyen-Orient de plusieurs États, placés initialement sous tutelle française ou britannique.

(2) L'Armée syrienne libre (ASL) est formée en juillet 2011 par des opposants armés à Bachar. Elle se donne pour but de faire chuter le régime de Damas.

(3) Régiment para-militaire formé de volontaires intégré à la garde nationale ukrainienne, qui participe aux combats contre les séparatistes dans le Donbass.

(4) Le 21 août 2013, un massacre à l'arme chimique est commis dans les banlieues occidentale et orientale de Damas, tenues par l'Armée syrienne libre. On recense plus de mille morts, très majoritairement des civils. Les rebelles et le régime se rejettent la responsabilité de l'attaque. Washington et les pays de l'UE attribuent le massacre au régime et estiment que celui-ci a ainsi franchi la ligne rouge édictée un an plus tôt par Barack Obama, qui interdisait l'emploi d'armes chimiques. Les Américains décident cependant, au dernier moment, de ne pas bombarder les installations de Damas. En septembre, un accord russo-américain aboutit à un inventaire de l'arsenal chimique syrien et à sa destruction sous la supervision de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).