Direction
 Direction du site
 Rédaction
 Conseillers auprès de la rédaction
 Conseillers auprès du Directeur
 Etudes, prospective, entretiens
 Administration
 Comité des consultants
 Publicité, Abonnements et Relations extérieures
 Par thèmes
 Par pays
 Par pesonnalités
 Contacts
 Communiquer avec les acteurs de la revue
 Commander un numéro
 S'abonner à la revue
 Les publications
Politique Internationale - La Revue
Retour à l'accueil
Présentation de la revue Dernier numéro Archives Les grands dossiers - ce qu'il faut retenir de l'actualité Pour échanger avec les acteurs de PI, poser vos questions et commander un numéro Tous les liens utiles Remises de Prix Recherche avancée
La Revue n°96 - ÉTÉ - 2002
 
En guise de présentation
par Patrick Wajsman
DEMOCRATISER LE MONDE ARABE
Entretien avec Prince Moulay Hicham Ben Abdallah el Alaoui conduit par Patrick Wajsman
ARABIE : LE TEMPS DES REFORMES ?
Entretien avec Prince Talal Ben Abdel Aziz Al Saoud conduit par Hasni Abidi
GEORGE BUSH ET "L'AXE DU MAL"
Article de Amir Taheri
LES DEFIS DE L'APRES-SADDAM
Article de Michaël O'Hanlon et Philip Gordon
IRAK: BIENTÔT LA DELIVRANCE ...
Entretien avec Nadjib Al Salhi conduit par Amir Taheri
RADIOGRAPHIE DE L'OPPOSITION IRAKIENNE
Article de Abdulamir al-Rekaby
LA JORDANIE ENTRE DEUX CRISES
Article de Christian Chesnot
ISRAEL-PALESTINE: POUR UNE SOLUTION INTERNATIONALE
Article de Alain Dieckhoff
SURVIVRE A TOUT PRIX ...
Entretien avec Ouzi Landau conduit par Emmanuel Halperin
NEGOCIER D'ABORD
Entretien avec Yossi Sarid conduit par Emmanuel Halperin
LA FACTURE DE L'INTIFADA
Article de Agnès Levallois
L'HONNEUR RETROUVE DU PAKISTAN
Entretien avec Pervez Moucharraf conduit par Amir Taheri
NORD-SUD: LE NOUVEAU PARTENARIAT
Entretien avec Michel Camdessus conduit par Yves Messarovitch
CHRONIQUE D'UNE VICTOIRE ANNONCEE
Entretien avec Edmund Stoiber conduit par Jean-Paul Picaper
QUATRE ANS QUI ONT CHANGE L'ALLEMAGNE ...
Entretien avec Julian Nida-Rümelin conduit par Jean-Paul Picaper
BERLUSCONI, AN I
Article de Marc Lazar
CAP SUR L'EUROPE
Entretien avec Gianfranco Fini conduit par Richard Heuzé
L'ESPOIR DE LA GAUCHE ITALIENNE
Entretien avec Sergio Cofferati conduit par Richard Heuzé
EN FINIR AVEC LE LAOGAÏ ...
Entretien avec Harry Wu conduit par Alexandra Leroux
CHINE: LES ZONES GRISES DE LA LIBERTE
Article de Liu Xiaobo
RUSSIE : UN HOMME D'INFLUENCE
Entretien avec Evgueni Primakov conduit par Galia Ackerman

Archives
 
153 
152 
151 
150 
149 
148 
147 
146 
145 
144 
143 
142 
141 
140 
139 
138 
137 
136 
135 
134 
133 
132 
131 
130 
129 
128 
127 
126 
125 
124 
123 
122 
121 
120 
119 
118 
117 
116 
115 
114 
113 
112 
111 
110 
109 
108 
107 
106 
105 
104 
103 
102 
101 
100 
99 
98 
97 
96 
95 
94 
93 
92 
91 
90 
89 
88 
87 
86 
 
Patrick Wajsman
Directeur Général

Ce Numéro d'Été s'ouvre sur une question iconoclaste : les régimes arabes peuvent-ils se démocratiser ? Mais, plus encore que la question, c'est l'identité de ceux qui la posent que l'on jugera hors normes. Sur ce thème brûlant, nos lecteurs découvriront, en effet, les analyses libres et anticonformistes de deux personnalités éminentes de la « famille   arabe : le Prince Moulay Hicham, enfant terrible du royaume marocain, cousin de Mohammed VI, no 2 dans l'ordre de succession au trône ; et le Prince Talal, demi-frère de l'actuel souverain saoudien. L'un et l'autre tiennent sur leur propre pays et sur l'aire arabo-musulmane des propos d'une lucidité, d'une franchise et d'une finesse très exceptionnelles.
Nul doute que ces contributions susciteront des ripostes passionnées…
Un tel débat n'a, bien évidemment, rien de théorique. Ne serait-ce que parce que l'un de ses enjeux essentiels est la paix au Proche-Orient et la stabilité dans l'ensemble du monde arabe. Quelle est l'issue la plus probable à l'interminable affrontement israélo-palestinien ? Si État palestinien il doit y avoir, à quelles conditions politiques, économiques et sécuritaires peut-il être créé ? Que deviendraient, dans ce cas de figure, les relations entre l'État hébreu et ses voisins ? Le régime irakien — placé par George Bush sur l'« axe du Mal   — constitue-t-il réellement un obstacle à éliminer toutes affaires cessantes ? Une opération américaine de déstabilisation de Saddam Hussein est-elle souhaitable ? Dans l'affirmative, les États-Unis pourraient-ils la conduire sans avoir préalablement donné des gages aux opinions et aux gouvernements arabes — entendez : sans avoir préalablement pacifié les relations entre Israéliens et Palestiniens ? D'une façon plus générale, à quel prix le Président Bush pourrait-il, avant une intervention de grande envergure contre Bagdad, gagner le soutien de ses alliés traditionnels ?


Pour décrypter ces mystères, nous avons, comme à l'accoutumée, fait appel à ceux qui commentent l'événement et à ceux qui le « font  , aux meilleurs experts et aux acteurs du drame.


L'actualité, ce trimestre, se déploie aussi sur le Vieux Continent. Avec deux points forts : l'Allemagne et l'Italie.
• L'Allemagne, où les élections législatives du mois de septembre opposeront le social-démocrate Gerhard Schröder au Président de la CSU bavaroise, Edmund Stoiber. Le très sérieux et compétent Stoiber parviendra-t-il à triompher du charismatique Chancelier fédéral ?
• L'Italie, où l'indomptable Silvio Berlusconi poursuit obstinément sa politique libérale en inscrivant dans les faits ses promesses électorales — et cela, en dépit des oppositions de tous ordres. Monsieur Berlusconi gagnera-t-il, finalement, son pari ?
S'il est vrai qu'une partie du destin de l'Europe se joue à Berlin et à Rome, nos lecteurs apprécieront, je crois, les voix éminentes qui commentent, dans nos pages, l'évolution de ces deux grands pays.


L'actualité, c'est également la Chine. Une Chine dont le XVIe Congrès du Parti communiste, cet automne, redistribuera les premiers rôles et modèlera les orientations politiques. Une Chine dont le vice-ministre du Travail a reconnu récemment qu'elle allait être confrontée à la situation « la plus grave de son histoire   en matière de chômage. Une Chine qui accroît son potentiel militaire, inquiète ses voisins et ne compte plus que sur le nationalisme pour légitimer l'un des derniers régimes communistes de la planète.
A ce géant complexe, nous consacrerons, dans notre Numéro d'octobre, un substantiel dossier coordonné par notre amie Marie Holzman. Mais notre Rédaction a souhaité, en guise de prélude à ce dossier, faire paraître dès à présent une « photographie   des droits de l'homme en Chine vus par deux des principaux dissidents chinois. L'un incarne la dissidence interne. L'autre vit aux États-Unis. Tous deux — est-il besoin de le préciser ? — honorent la liberté.



Ce tour d'horizon serait incomplet sans un coup de projecteur sur le monde en développement et, notamment, sur l'Afrique. A cet égard, qui mieux que Michel Camdessus — ex-directeur général du FMI— eût pu formuler des propositions originales et audacieuses pour sortir de la détresse ce continent si attachant ?



Par la variété de ses préoccupations et de ses points de vue, ce Numéro d'Été — on le voit — donne raison à Hippolyte Taine, qui écrivait : « N'ayez d'intolérance que vis-à-vis de l'intolérance  …


A toutes et à tous : bonne lecture.